Tourisme scolaire : les échanges France Canada en vogue



Les échanges scolaires sont de plus en plus tendance car ils permettent de faire une immersion totale dans un pays étranger. Ainsi, le tourisme scolaire concernant la France et le Canada est de plus en plus plébiscité. Il faut cependant bien se renseigner sur les démarches à effectuer en amont.

Partir de la France pour étudier au Canada

Un Français qui souhaite étudier au Canada peut réaliser un échange scolaire avec un autre étudiant. Pour cela, il convient de se renseigner auprès des plateformes qui mettent en place des programmes d’échanges. Les familles sont alors sollicitées pour que l’expérience se passe dans les meilleures conditions. Cependant, il convient de s’informer sur les démarches à effectuer. On peut très bien étudier au Canada avec une AVE (autorisation de voyage électronique). En effet, tout voyageur qui se rend sur le territoire canadien doit obtenir une AVE pour se rendre sur place.

Pour les personnes qui ont au préalable obtenu un permis d’étude, il n’est pas nécessaire de demander une AVE, car ils en sont automatiquement titulaire. En revanche, il n’est pas obligatoire d’avoir un permis d’étude pour étudier au Canada, dans le cas où le séjour dure moins de six mois. Lors d’un échange, la durée du séjour est en général de trois mois et l’AVE suffit pour se rendre sur le sol Canadien. Si un étudiant souhaite faire une année complète dans un établissement scolaire au Canada, il devra alors obtenir son permis d’étude qui lui permettra de rester toute l’année plus 90 jours.

Se rendre en France depuis le Canada

Les Canadiens sont de plus en plus attirés par la France et certains étudiants décident de faire un échange scolaire, ou bien de partir une année complète pour étudier dans un établissement scolaire français. Par conséquent, il sera nécessaire d’effectuer une demande de visa long séjour pour étudiant. Dans certains cas, il faudra également  obtenir une attestation qui permettra de constater la cohérence pédagogique du cursus scolaire, afin d’obtenir le visa. Cette condition concerne les Canadiens qui n’ont pas la nationalité d’un pays membre de l’Union Européenne et qui souhaitent partir en France dans le but d’obtenir un diplôme français.

La demande de cette attestation doit s’effectuer au moins une semaine avant le rendez-vous pour déposer la demande de visa dans un centre VFS qu’on peut trouver à Toronto, Montréal, Vancouver et Ottawa. Lors d’échanges scolaires organisés, d’autres justificatifs seront demandés, il est donc primordial de s’y prendre en avance afin de s’occuper de toutes les démarches administratives.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Les Chorégies d’Orange : les chœurs et l’orchestre de la Scala de Milan seront présents

Depuis plus d'un an, les événements culturels sont reportés ou annulés. Les passionnés de musique commencent à ressentir une...

Visiter le Plateau de Valensole et ses champs de lavande

Ah la Provence et ses paysages typiques, le beau temps, ses stations balnéaires, ses cigales… Et son splendide Plateau de Valensole ! En effet,...

Evasion : zoom sur des idées de voyages pour les mordus d’aventures

Bon nombre d’entre nous se sentent piégés dans le tourbillon d’une vie citadine. L’envie de sortir du cadre urbain et d'explorer les quatre coins...

Reconfinement : zoom sur les meilleurs spots pour se détendre à Lille

Dans le cadre du troisième confinement instauré récemment par le gouvernement français sur l’ensemble du territoire national, les habitants des métropoles de France, comme...

Quelles sont les différences entre un séjour demi-pension, pension complète et all inclusive ?

Organiser ses vacances peut être un vrai plaisir ou bien une réelle prise de tête face à toutes les formules proposées par les clubs...

Plus d'articles ?