Guide du tourisme en France

Qu’elle est la meilleure place dans un avion Boeing 777 300 er ?

Meilleur place dans un Boeing

Un voyage de plusieurs heures sur un long-courrier peut devenir très pénible si vous n’êtes pas assis au bon endroit. Or, il y a des sièges beaucoup plus confortables que d’autres dans tous les avions et, notamment, dans les gros avions comme un Boeing 777 300 er. Les compagnies aériennes l’ont bien compris et certaines vous proposent de payer pour choisir votre siège. Sur un long trajet, cela peut s’avérer être un investissement très judicieux. Voici donc quelques conseils pour bien choisir votre siège.

Mieux vaut-il être à l’avant ou à l’arrière de l’avion ?

Au moment de choisir votre siège, la première question qui vous traversera sans doute l’esprit, ce sera de savoir s’il vaut mieux être à l’avant ou à l’arrière de l’avion. Sachez donc que l’arrière est l’endroit le moins confortable. Le bruit des moteurs y est assez fort et vous serez beaucoup plus secoué en cas de turbulences.

Le milieu de l’avion, là où se trouvent les ailes, est beaucoup plus confortable en cas de turbulence, mais c’est souvent l’endroit le plus bruyant puisque vous êtes juste à côté des réacteurs. Enfin, l’avant est l’endroit le plus confortable puisque les turbulences s’y font beaucoup moins sentir et que vous n’entendez pas beaucoup le moteur qui se trouve assez loin. De plus, vous êtes les premiers à sortir de l’avion et les premiers servis pendant les repas.

Ne vous asseyez pas près des cuisines et des toilettes

Pour bien choisir son siège dans un avion, il faut commencer par se demander les différentes nuisances qu’il vaut mieux éviter. Parmi ces nuisances, on trouve évidemment les cuisines. Certes, un siège à côté des cuisines vous permet de demander à manger et à boire facilement, mais vous serez obligé de supporter les odeurs, le bruit de l’équipage et des passagers qui viennent demander à boire. Difficile alors de dormir tranquillement.

De même, être assis à côté des toilettes pose à peu près le même genre de problème. Certes, c’est pratique pour s’y rendre rapidement quand on en a besoin. En revanche, il faut prendre en compte le bruit et les odeurs que cela vous forcera à supporter pendant tout le vol. En plus, il y a souvent la queue pour s’y rendre et vous devrez supporter la proximité permanente avec ceux qui attendent, ainsi que leurs conversations.

Les sièges près des cloisons et des issues de secours, de fausses bonnes idées ?

Il y a des sièges qui sont souvent réputés comme étant de bons sièges, alors qu’il y a tout de même des raisons d’en douter. C’est le cas des sièges cloison, c’est-à-dire les sièges à proximité immédiate d’une des cloisons qui compartimentent l’avion. Les sièges qui sont dos à ses cloisons sont à éviter absolument, car ils ne peuvent pas s’incliner autant que les autres et vous ne pourrez pas bien dormir.

En revanche, il faut admettre que les sièges qui font face à ces cloisons présentent un avantage : vous aurez plus d’espace pour vos jambes et personne devant vous pour incliner son siège. Cependant, vous ne pourrez pas mettre votre sac sous le siège devant, vous n’aurez pas votre télévision personnelle et c’est dans cette rangée que voyagent les bébés. Vous devrez donc sans doute supporter leurs cris.

Les sièges à proximité des issues de secours ont également le même avantage que ceux face à une cloison, c’est-à-dire qu’ils vous offrent plus d’espace pour vos jambes. Cependant, vous ne pourrez pas ranger de sac sous le siège devant. Puis, vous devrez également justifier d’une forme physique suffisante pour pouvoir ouvrir la porte en cas de problème.

Comment bien choisir son siège dans une rangée ?

Une fois que vous avez choisi la rangée qui vous convient le mieux et que vous en avez trouvé une suffisamment à l’avant de l’avion pour rassembler tous les avantages que vous recherchiez, vous allez devoir choisir un siège dans cette rangée. Ici encore, il ne faudra pas se tromper pour être sûr de ne pas passer un mauvais voyage.

D’abord, il ne faut surtout pas faire l’erreur de choisir un siège intermédiaire, c’est-à-dire entouré par deux sièges. Vous serez inconfortablement coincé entre deux autres passagers et vous ne pourrez profiter ni de l’avantage d’être dans le siège de l’allée ni de l’avantage d’être dans le siège du hublot. En effet, chacun de ces sièges à ses propres avantages.

Le siège de l’allée a pour avantage de vous offrir plus de place pour vos jambes et de vous permettre de vous lever pour aller aux toilettes quand vous voulez. En revanche, vous devrez supporter les déplacements des autres. Si vous aimez dormir pendant vos longs trajets, mieux vaut alors éviter ce siège.

Le siège du hublot a pour avantage de vous offrir un espace réduit, mais dans lequel personne ne peut vous envahir. Si vous voulez dormir pendant tout le trajet, personne ne viendra vous déranger. En revanche, vous devrez réveiller tout le monde pour aller aux toilettes et vous risquez de vous sentir un peu enfermé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *