Dépôt de Bilan de Flybe : Loganair et Air France perdent leur partenaire de partage de codes



Alors que l’épidémie de Coronavirus fait rage, nombreuses sont les entreprises à subir une récession économique. Au premier plan de cette crise, on retrouve bien sûr les acteurs dans le domaine du tourisme, notamment les compagnies aériennes. Mercredi dernier, c’est la compagnie britannique Flybe qui annonçait la cessation brutale de toutes ses activités. Partenaires de partage de codes, Loganair et Air France en font les frais.

L’épidémie de Coronavirus met à mal le monde du tourisme

Débutée il y a quelques mois en Asie, l’épidémie du Coronavirus a vite pris une ampleur globale, touchant aujourd’hui presque tous les pays du monde. L’Europe n’y échappe pas, et nombreuses sont les nations a avoir mis en place un système de quarantaine, limitant ainsi les trajets de leurs citoyens.

Premières victimes de cette épidémie, les acteurs du tourisme. Voyages annulés, aéroports désertés, vols à vide, les compagnies aériennes sont au premier plan de cette crise d’ampleur globale. A l’aéroport de Milan, ils étaient a la porte d’embarquement pour Londres dimanche dernier, raconte une voyageuse perdu au milieu de cette non-foule.

Flybe dépose son bilan

Mercredi dernier, c’est la compagnie britannique Flybe qui annonçait brutalement la cessation immédiate de ses activités. Les passagers en attente de vol se sont vus redirigés, et ceux qui n’avaient pas encore effectué leur check in ont été priés de ne pas se rendre à l’aéroport sans avoir planifié un vol de remplacement, indiquait le site de la compagnie. Sans compter les membres du personnels bloqués loin de leur domicile.

Flybe avait déjà montré des signes de faiblesse il y a un peu plus d’un an. Rachetée en 2019 par le consortium Virgin Atlantic et Stobart Air, en association avec les fonds Cyrus Capital, pour la somme de 2,4 millions d’euros (2,2 millions de livres), le prix d’une action avait alors chuté de 40 pences à un 1 pence. Alors que la compagnie en difficulté a été placée sous administration judiciaire jeudi dernier, Stobart Air a officiellement annoncé le jour même qu’il ne pouvait poursuivre ses opérations de franchise pour le compte de Flybe.

Loganair et Air France en font les frais

Depuis longtemps déjà, Logan Air et Air France était partenaires de Flybe : ils partageais ensembles leurs codes, ce qui signifie que les deux compagnies pouvaient vendre des billets d’avions opérés par la compagnie aujourd’hui en faillite. Depuis mercredi dernier, ce ne sont donc pas uniquement des passagers de Flybe, mais aussi de Loganair et de Air France qui ont été pris au dépourvu.

Les compagnies aériennes rebondissent

Mais les compagnies aériennes ne se laissent pas abattre. Nombreuses d’entre elles ont rebondit à la déclaration brutale de Flybe afin de préserver la connectivité régionale et venir en aide aux passager et aux membres du personnel en difficulté

Loganair prend le relais sur 16 vols intramuros

La compagnie écossaise a tout de suite réagit en annonçant qu’elle allait reprendre 16 liaisons précédemment désservies par Flybe, et ce afin de préserver la connectivité au Royaume-Uni, notamment depuis les aéroports de Glasgow, Edimbourg, Inverness, Newcastle et Aberdeen. Elle a déclaré que 400 vols seraient ainsi ajoutés chaque semaine, avec une mise en place progressive sur les quatre prochain mois.

Elle a également mis en place un programme spécial de recrutement afin de proposer aux anciens membres du personnel de Flybe de continuer leur carrière à ses côtés.

Des vols de sauvetage et un rapatriement des employés

Nombreuses sont les autres compagnies aériennes a avoir réagit à la faillie de Flybe. British Airways, par exemple, a elle aussi souhaité venir en aide aux membres du personnel en difficulté, en proposant des vols gratuits pour les ramener à leur ville de résidence. En plus de ça, la compagnie propose des tarifs « de sauvetage » à 50£ à l’ensemble des passagers laissés sur la touche.

De son côté, la compagnie low cost EasyJet s’est également mobilisée, en proposant des billets de remplacement à 65£ jusqu’à la fin du mois de mai aux passagers concernés par l’annulation des vols de Flybe. Elle aussi s’est portée garante du rapatriement des ex-employés de la compagnie faillitaire en leur offrant des vols intégralement gratuits les 5 et 6 mars.

Rayanair a également mis en place des solutions de secours à destination des passagers nécessiteux, en leur proposant des billets à 20£. Ce sont ainsi les liaisons Dublin-Bristol, Dublin-Bournemouth, Manchester-Belfast, Liverpool-Knock Et Belfast-Londres (Stansted) qui seront assurées jusqu’à la fin du mois d’avril.

Finalement, Eastern Airways a aussi régit en mettant en place une opération ponctuelle de tarif préférentiel sur la journée du 5 mars. Les voyageurs dans le besoin ont ainsi pu profiter de billets à 60£, et ce sans réservation.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Couvre-feu : qu’en est-il de Bordeaux, Le Mans, Brest, Metz, Besançon et Amiens ?

Hier à 17 h, l'annonce est tombée ! Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé les nouvelles mesures de...

Découvrez les 10 plus beaux paysages de France

L’année 2020 aura forcé les amoureux de voyages à se tourner vers des destinations plus locales que d’habitude. Heureusement pour nous tous, la France ne...

Chamonix : les domaines skiables annoncent leurs dates d’ouvertures

Alors que la neige commence à tomber sur les montagnes, les domaines skiables de la vallée de Chamonix en ont profité pour annoncer leurs...

Les professionnels du tourisme passent aux Chèques-Vacances-Connect

En mai 2020, le groupe Lyra et l'Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) ont lancé une version dématérialisée des chèques-vacances grâce à une application....

Un week-end dans le Calvados pour passer l’automne en douceur

Votre rythme effréné au quotidien et l'arrivée en force de la période de froid vous ont vidé de toute votre énergie ? Il est...

Plus d'articles ?