Couvre-feu : qu’en est-il de Bordeaux, Le Mans, Brest, Metz, Besançon et Amiens ?



Hier à 17 h, l’annonce est tombée ! Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé les nouvelles mesures de restriction qui entreront en vigueur dès ce vendredi minuit. Pour lutter contre la propagation du Coronavirus en France, le gouvernement a pris la décision d’imposer un couvre-feu à 38 départements.

Un couvre-feu imposé à 45 millions de Français

Ce jeudi 22 octobre, Jean Castex, le Premier ministre a annoncé élargir le couvre-feu en France. Il y a tout juste une semaine, il annonçait un couvre-feu en Île-de-France et dans les métropoles de Lyon, Lille, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne, Aix, Marseille, Rouen et Grenoble. Ce couvre-feu a été mis en place le samedi 17 octobre à minuit afin de limiter la propagation du coronavirus.

Le couvre-feu a été majoritairement respecté dans ces grandes villes. Le gouvernement a décidé, face à l’accélération de la propagation du virus, de l’étendre à 38 nouveaux départements.

À ce jour, 54 départements et la Polynésie doivent respecter un couvre-feu de 21 h à 6 h. Le choix de ces départements a été fait en se basant sur trois critères : une incidence à plus de 250 pour 100 000 habitants, une incidence des personnes âgées supérieure à 100, un taux d’occupation des lits de réanimation supérieur à 30 % et une dynamique conduisant à un dépassement des 50 % dans les prochaines semaines.

Dans les départements concernés par ce couvre-feu, il est désormais interdit de sortir de chez soi entre 21 h et 6 h du matin. Pour non-respect du couvre-feu, une amende peut être donnée à hauteur de 135 € et pouvant aller jusqu’à 3 750 € en cas de récidive. Des dérogations sont prévues, les mêmes que celles accordées pendant le confinement. Une attestation doit être présentée en cas de contrôle.

La fermeture de nombreux établissements est demandée. Les bars, les établissements sportifs, les salles de jeux, les foires et les salons vont être fermés toute la journée et les fêtes foraines vont être interdites. Les transports en commun continuent de fonctionner afin de répondre aux besoins des habitant de ces départements, mais le télétravail est fortement recommandé afin d’éviter tout déplacement dans la journée. Au sein des établissements d’enseignement supérieur, l’accueil des étudiants va être réduit à 50 %.

La propagation du virus à Bordeaux

Bordeaux fait parti des grandes villes non touchées par le couvre-feu. L’agglomération et le département de la Gironde ne sont pas dans la liste de ceux où s’impose un couvre-feu. Le taux d’incidence, calculé entre le 13 et le 19 octobre, est de 115. Ce taux est calculé en fonction du nombre de tests positifs pour 100 000 habitants pendant une période de sept jours.

Néanmoins, certaines règles sont tout de même à respecter au sein de ce département. Il est proscrit de se rassembler à plus de 6 personnes dans l’espace public. Les rassemblements privés, où le port du masque ne peut pas être respecté, sont interdits. Le télétravail est, quant à lui, renforcé. Au sein de la ville de Bordeaux, les bars ferment à 22 heures au plus tard et la consommation d’alcool est interdite sur les voies et les espaces publics.

Pas de couvre-feu imposé au Mans

Le Mans échappe au couvre-feu. Le département de la Sarthe n’en est pas encore au stade critique. Les habitants croisent les doigts pour que la situation évolue dans le bon sens. Le 13 octobre dernier, les taux d’incidences dans le département étaient au nombre de 124 cas pour 100 000 habitants. La Sarthe n’est pas encore au seuil de l’alerte maximale.

Le préfet de la Sarthe a tout de même annoncé que l’obligation du port du masque va être étendue. 99 communes du département à partir du 23 octobre vont devoir appliquer cette mesure afin de freiner la progression du virus. Une restriction pour les bars et les restaurants a aussi été annoncée : la musique dansante est interdite. Seule une musique d’ambiance peut être diffusée.

Une situation encore sous le seuil maximal à Brest

3 départements de la Bretagne n’ont pas de couvre-feu imposé pour le moment. Les taux d’incidence des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan sont encore bien loin de 250. Le département du Finistère a un taux d’incidence à 82. La ville de Brest et son département sont épargnés par l’application du couvre-feu.

L’Ille-et-Vilaine est le seul département breton à avoir été placé en couvre-feu à partir de vendredi. Les Bretilliens vont devoir se munir d’une attestation pour se déplacer entre 21 h et 6 h du matin. Les raisons pouvant être indiquées sont les motifs professionnels, médicaux ou familiaux.

Les indicateurs Covid pas encore au rouge à Metz

Après l’annonce du Premier ministre, sur l’extension du couvre-feu, le Préfet de la Moselle a annoncé la fermeture des bars et des restaurants à 22 h à Metz et dans son agglomération. Il a ajouté ne pas exclure un couvre-feu à partir de la semaine prochaine.

À Metz, le taux d’incidence est à 163. La semaine dernière, ce taux d’incidence était situé entre 90 et 100. L’augmentation est très rapide.

Aucun couvre-feu pour l’instant à Besançon

Le Doubs n’a pas été cité dans la liste des départements soumis au couvre-feu. Mais le préfet, Joël Mathurin, a déjà prévenu les bars et les restaurants du département : ils doivent s’attendre à un couvre-feu imposé dès la semaine prochaine, avec une probabilité de 95 %.

Le taux d’incidence a Besançon a été calculé quartier par quartier. Seul un quartier a un taux d’incidence au-dessus de la limite du seuil maximal. Les autres zones ont un taux compris entre 150 et 250.

Le seuil maximal n’est pas atteint à Amiens

Le département de la Somme échappe au couvre-feu décrété dans l’Oise. Il reste tout de même en état d’urgence sanitaire. Le 22 octobre, 1278 personnes dans le département ont été hospitalisées depuis le début de l’épidémie. Le 19 octobre 2020, le taux d’incidence de la Somme était de 117,94.

Aujourd’hui, 107 personnes sont hospitalisées et 17 personnes sont en réanimation. Pas moins de 205 personnes sont passées par la réanimation depuis le début du Covid. Le département a enregistré 850 guérisons, soit un taux de guérison de 66,5 %.

Ces grandes villes qui échappent au couvre-feu

France

Le gouvernement a choisi de faire appliquer un couvre-feu dans les départements avec un taux trop élevé de cas de coronavirus. Ce couvre-feu a pour objectif de limiter les rassemblements. Les interactions privées constituent une source importante de contamination. En forçant la population française à rester chez eux entre 21 h et 6 h du matin, les experts espèrent ralentir la propagation du virus.

Ce couvre-feu a un impact énorme sur l’économie. Les bars, les restaurants, les acteurs du tourisme, les salles de spectacle, les sallqes de sports… Toutes ces structures vont devoir survivre malgré une immense baisse d’activité, voir un arrêt total de leur activité.

Cependant, le couvre-feu n’est pas imposé à la France entière. Certains départements n’atteignent pas le seuil maximal de cas Covid-19. Les grandes villes, non concernées par le couvre-feu, se préparent tout de même à l’appliquer dans les semaines à venir.

Liste des villes qui n’ont pas de couvre-feu :

Colmar
Mulhouse
Besançon
Vesoul
Épinal
Auxerre
Verdun
Metz
Compiègne
Amiens
Évreux
Chartres
Alençon
Saint-Lô
Laval
Le Mans
Blois
Saint-Brieuc
Quimper
Vannes
Nantes
Niort
Poitiers
Bourges
Nevers
Moulins
Angoulême
La Rochelle
Bordeaux
Mont-De-Marsan
Auch
Agen
Cahors
Périgueux
Tulle
Aurillac
Carcassonne
Narbonne
Dignes-les-bains



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Telemark : cette activité outdoor pourrait faire son apparition aux Jeux Olympiques de 2022

Les activités outdoor à faire dans les Alpes françaises ne manquent pas. De nombreuses stations familiales proposent un panel...

Pratiquez du sport en nature !

Avec le contexte actuel de la crise sanitaire, faire du sport en salle devient difficile, voire impossible. Ainsi, il serait utile de trouver un...

Couvre-feu : qu’en est-il de Bordeaux, Le Mans, Brest, Metz, Besançon et Amiens ?

Hier à 17 h, l'annonce est tombée ! Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé les nouvelles mesures de restriction qui entreront en vigueur...

Découvrez les 10 plus beaux paysages de France

L’année 2020 aura forcé les amoureux de voyages à se tourner vers des destinations plus locales que d’habitude. Heureusement pour nous tous, la France ne...

Chamonix : les domaines skiables annoncent leurs dates d’ouvertures

Alors que la neige commence à tomber sur les montagnes, les domaines skiables de la vallée de Chamonix en ont profité pour annoncer leurs...

Plus d'articles ?