Comment (re)visiter paris quand on la connaît déjà ?

Paris, une ville pleine de trésors, de visites, de monuments et d’édifices magnifiques… Pourtant, beaucoup disent de la capitale qu’on y est bien pendant quelques jours, voire une semaine maximum, et qu’après ça, l’intensité de la ville prend le relais et gâche leur séjour. En effet, une fois qu’on a déjà découvert ce qu’il y a à voir à Paris, on remarque plus ses inconvénients que sa beauté. Nombre de start-ups s’en sont rendu compte et proposent désormais des manières alternatives de visiter la ville.

Paris, ce n’est pas fini!

« Paris, pour moi, c’est trois jours maximum. » C’est ce que vous entendrez de la bouche de la plupart des touristes parisiens. Et leur avis se comprend. La première fois qu’on met les pieds dans la capitale, on est subjugué par ses monuments imposants, ses édifices religieux, ses petits passages secrets, ses parcs et jardins à la française… Mais une fois qu’on a fait le tour de tout ce qu’il y a à découvrir dans la ville des Lumières, on a beau y revenir, c’est alors le stress de ses habitants et l’intensité de sa vie qui nous immerge, gâchant le plaisir de nos ballades aux bords de la Seine.

En effet, malgré les efforts de la commune au regard du tourisme, les visiteurs ne peuvent pas éviter la course au métro ou les bousculades dans les lieux les plus touristiques. C’est pourquoi les acteurs du tourisme à Paris se doivent de regorger d’ingéniosité afin de proposer aux vacanciers des visites insolites afin de plaire à une clientèle toujours plus avide d’originalité que jamais.

Visiter Paris sous un autre angle

Par exemple, la start-up Cariboo a choisi de s’associer avec la compagnie Taxis Bleus afin de proposer à ses clients une manière originale de découvrir la ville. Un choix des plus intelligents, les chauffeurs de taxis connaissant les rues de la ville bien mieux que quiconque. Les visiteurs peuvent ainsi partir à la découverte des quartiers de Montmartre, Luxembourg ou encore du quartier Latin avec commentaires du chauffeur de taxi à partir de 35 euros seulement. Un prix défiant toute concurrence.

Autre innovation évitant les visites rébarbatives des bus touristiques, pourquoi ne pas survoler le parc André Citroën, dans le XVe arrondissement, à bord d’un ballon à 150 mètres d’altitude afin d’échapper à la foule de touristes ? Ou encore emprunter le bientôt célèbre Bustronome, un bus haut-de-gamme à toiture entièrement vitrée plongeant ses passagers dans l’univers parisien dans les meilleurs conditions qui soient, quelque soit la saison ? Préparez vos papilles, le Bustronome associe découverte de la ville et dégustations gastronomiques afin de faire rêver vos yeux tout autant que votre bouche.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Cet été : découvrez le Languedoc Rousillon dans l’un de ses campings

C’est l’été et rien n’empêchera les Français de retourner passer leurs vacances dans un des campings de l’Hexagone, afin...

Comment réserver un hôtel sur Booking ?

A ce jour, Booking est la plus grande plateforme en ligne de réservation d’hôtels au monde. Elle compte plus de 900 000 hôtels et...

Croisière en Méditerranée : un boom de la demande ?

On rêve tous d'une croisière sur la mer Méditerranée, surtout après deux mois de confinement et une reprise plus ou moins difficile. Bien que...

Vacances d’été 2020 : le succès du tourisme local

86 % des Français (75 % en 2019) vont passer leurs vacances d'été... en France. D'après un sondage, la moitié d'entre eux estiment que...

Peut-on voyager en outre-mer avec une carte d’identité périmée ?

Les départements ultramarins font techniquement partie du sol français. Bien qu'on n'ait pas besoin d'une carte d'identité pour voyager de région en région au...

Plus d'articles ?