Guide du tourisme en France

Découvrez le parc André Citroën, ses fontaines et son ballon en plein Paris

Parc André Citroën

Si Paris est l’une des capitales les plus vertes au monde, elle le doit à la multitude de parcs et d’espaces verts que l’on trouve partout dans la ville. L’un des plus récents et des plus modernes, c’est le parc André Citroën, devenu très célèbre pour ses fontaines, sa montgolfière et ses serres.

Javel, un quartier, un métro et un parc

Le parc André Citroën se trouve le quartier de Javel et, outre la ligne 8 et les stations Balard ou Lourmel, on y accède notamment par la station Javel-André Citroën sur la ligne 10 du métro. Si le nom du quartier est resté si présent au fil de son histoire, c’est bien parce que l’histoire de ce quartier et de son parc en fait des lieux atypiques.

 

Le quartier de Javel était, pendant longtemps, couvert de champs et de jardins maraîchers. Les habitants y cultivaient la terre pour survivre et pour nourrir Paris. Avec la révolution industrielle, les usines ont commencé à s’implanter dans le quartier. Les deux plus célèbres sont celle qui produisit la première « eau de Javel » (qui tient son nom du quartier) et celle d’André Citroën.

Un quartier lié à l’histoire d’André Citroën

En 1915, alors que la Première Guerre mondiale, que tout le monde pensait gagnée d’avance, semble s’éterniser, un industriel du nom d’André Citroën monte son usine de munitions dans le 15e arrondissement de Paris, en plein cœur du quartier populaire et ouvrier de Javel. Une fois la guerre terminée, Citroën a le nez fin et sent que l’automobile sera l’industrie du siècle qui démarre à peine.

 

L’usine principale des voitures Citroën a donc longtemps trôné sur le bord de la Seine au milieu de ce qui deviendra un parc des années plus tard. L’usine fermera en 1974, déplacée à Aulnay-sous-Bois, et elle sera transformée en siège social. Celui-ci fermera à son tour définitivement en 1982 et un concours sera lancé en 1986 pour transformer la zone en parc. Le parc André Citroën sera inauguré en 1992.

Le parc le plus moderne de Paris

Le parc André Citroën est sans doute le parc le plus moderne de Paris. Même le parc de Bercy, dont la construction démarra un an après l’inauguration du parc de Javel, n’a pas eu autant d’audace et de modernité. Les paysagistes et architectes qui ont travaillé sur le parc ont parfaitement cerné les besoins des Parisiens : se reconnecter avec une nature accueillante.

 

Ainsi, le quartier de Javel et tout le 15e arrondissement peuvent profiter d’un parc où la nature semble pousser librement dans les espaces qui lui sont réservés. Les lignes ambitieuses des bâtiments et des allées en béton gris s’effacent idéalement derrière les différentes zones bien organisées du parc.

 

Bien loin des jardins à la française comme ceux que l’on trouve partout au centre de Paris, le parc André Citroën se rapproche de la démarche plus romantique et naturelle du parc des Buttes-Chaumont, mais un siècle plus tard. Ainsi, les cascades et les points de vue ont laissé la place aux bassins et aux lieux de calme et de détente. Le parc est trop souvent et injustement déconsidéré par les touristes alors qu’il fait partie des merveilles parisiennes à voir ou à revoir.

Le parc et ses fontaines

Parmi les éléments qui ont fait la renommée du parc, on compte en bonne position ses très célèbres fontaines. Situées au nord-est du parc, elles sont cernées par deux très grandes serres qui abritent des plantes exotiques pour l’une et des plantes méditerranéennes pour l’autre. Les fontaines, quant à elles, font le bonheur des enfants l’été pendant les fortes chaleurs.

 

Effectivement, non seulement ces fontaines permettent de se rafraîchir quand le thermomètre grimpe, mais elles bénéficient également d’un programme qui rythme leur jaillissement ainsi que sa puissance et sa hauteur. Ajoutez à cela le grand espace sur lequel elles s’étendent et vous avez tous les ingrédients réunis pour amuser les enfants pendant des heures.

La montgolfière du parc André Citroën

Le deuxième élément sans doute le plus célèbre de ce parc moderne, c’est le ballon à air chaud, aussi appelé montgolfière. Cet immense ballon captif est attaché pour ne pouvoir aller que du haut vers le bas et inversement. Impossible donc de survoler Paris avec, mais le ballon offre tout de même l’une des plus belles vues imaginables sur toute la capitale et ses monuments.

 

S’il a été placé ici, c’est en partie pour offrir cette vue étonnante qui ne sacrifie aucun monument sur lequel vous auriez besoin de grimper pour admirer la vue, mais aussi pour faire un clin d’œil au passé aéronautique du quartier de Javel. Effectivement, les premiers pilotes de ballon à air chaud venaient s’entraîner au même endroit plus d’un siècle plus tôt lorsque ce n’était que des champs.

Horaires, métro et réglementation d’accès au parc

Comme nous vous le disions un peu plus tôt, vous pouvez facilement accéder au parc André Citroën en métro. Depuis la ligne 8, il faudra descendre à Balard ou Lourmel et marcher quelques minutes. Depuis la ligne 10, il faudra descendre à Javel-André Citroën. Vous pouvez aussi prendre le Tramway T3a jusqu’à la station Pont de Garigliano ou les bus 42 et 88.

 

Les horaires de fermeture du parc varient selon la saison et les périodes de l’année. Ainsi, il ouvre à 8 h tous les jours de l’année, sauf le samedi et le dimanche où il ouvre à 9 h. Cependant, il ferme 17 h 45 du 28 octobre au 28 février, à 19 h tout le mois de mars, à 20 h 30 tout le mois d’avril, puis à 21 h 30 jusqu’à la fin du mois d’août, à nouveau à 20 h 30 en septembre et 19 h en octobre.

 

Enfin, sachez que le parc André Citroën est l’un des rares parcs à accepter les chiens tenus en laisse, même s’il est bientôt prévu que l’autorisation se généralise. Attention tout de même si vous venez avec votre chien à ne pas le promener dans certaines zones où il n’est pas autorisé. Elles sont toujours indiquées par un panneau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *