-6% pour la fréquentation touristique de Paris

A quelques jours de la fin de l’année, il est temps pour les hôteliers de dresser un premier bilan des fréquentations sur Paris. Attentats, contexte économique, renouvellement de l’embargo contre la Russie, concurrence des appartements loués sur Airbnb, sans surprise, 2016 est un mauvais cru avec une chute de 6% des arrivées hôtelières sur le Grand Paris. Un dévissage qui atteint même 10% si l’on ne tient compte que des touristes étrangers. Toutefois, des signes laissent à penser que la tendance pourrait s’inverser et que les touristes pourraient de nouveau retrouver le chemin de la Ville Lumière.

Les charmes de Paris boudés par les étrangers

La capitale française n’a pas su attirer autant de touristes que les années précédentes, et c’est le moins que l’on puisse dire. Selon l’Observatoire de l’Office du Tourisme et des Congrès de Paris, 2016 est même une année noire avec une chute de 10% des touristes étrangers. Ainsi, alors qu’ils étaient 22,2 millions à succomber aux charmes de la plus belle ville du monde en 2015, à en croire les estimations, ils ne seraient plus que 20,9 millions en 2016, soit 1,3 millions de moins.

Parmi les visiteurs en provenance de pays étrangers ayant le plus fait défection, la Russie arrive en tête avec -65,5%. Juste derrière, on trouve le Japon (-46,9%) ou encore l’Italie (-31,9%). La fréquentation des touristes américains, belges et hollandais a également enregistré une baisse, mais limitée à un seul chiffre.

Des signes encourageants pour 2017

Le bilan est pourtant loin d’être tout noir puisqu’un certain nombre de signes laissent à penser que la fréquentation touristique de la première ville française pourrait être bien meilleure pour 2017.

Tout d’abord, tous les étrangers n’ont pas délaissé la capitale au profit d’autres destinations jugées moins risquées suite aux nombreux attentats secouant la France. En effet, les volumes des arrivées en provenance de Chine, du Proche-Orient et du Moyen-Orient sont supérieurs à ceux enregistrés les années passées. Une dynamique qui ne date pas d’hier et qui devrait perdurer malgré le contexte. De plus, on constate une progression, qui devrait se poursuivre, en 2017 des touristes en provenance de l’Inde et des pays d’Amérique Centrale. Quant au tourisme d’affaires, il a enregistré une très belle hausse avec +28% sur les neuf premiers mois de l’année.

Enfin, ces chiffres sont à pondérer car les systèmes de location d’appartements au cœur de Paris, tels que Airbnb, grignotent des parts de marché. Or, ces locations sont particulièrement difficiles à comptabiliser.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Vacances d’été 2020 : le succès du tourisme local

86 % des Français (75 % en 2019) vont passer leurs vacances d'été... en France. D'après un sondage, la...

Peut-on voyager en outre-mer avec une carte d’identité périmée ?

Les départements ultramarins font techniquement partie du sol français. Bien qu'on n'ait pas besoin d'une carte d'identité pour voyager de région en région au...

3 destinations francophones qui dépaysent vraiment

D'après l'Organisation Internationale de la Francophonie, près de 274 millions de personnes parlent le français dans le monde. C'est également la deuxième langue la...

Funbooker : la plateforme pour réserver vos activités de loisirs

Quand on part en vacances, il convient de prévoir les activités sur place. Pour ne pas perdre de temps une fois arrivé à destination,...

Peut-on partir en Corse cet été ?

Depuis le début de la deuxième phase du déconfinement ce 2 juin dernier, les limites des 100 km n'ont plus lieu d'être. C'est un...

Plus d'articles ?