Découvrez la faune et la flore d'Annecy pendant un séjour au camping
Guide du tourisme en France

Découvrez la faune et la flore d’Annecy pendant un séjour au camping

Séjour au camping

Faire du camping est une activité familiale qui permet de se retrouver au plus proche de la nature. Une fois votre tente plantée, vous pourrez explorer la nature environnante et découvrir la faune et la flore de la région, particulièrement diversifiée aux alentours d’Annecy… Castors, Edelweiss, vautours et résineux, découvrez les animaux et végétaux de la région.

La faune de la région

En séjournant à Annecy, vous aurez l’occasion d’observer de nombreux animaux. Parcourez la forêt et les sentiers ou installez vous confortablement au bord du lac et ouvrez grand les yeux. La faune est partout : dans les buissons, au bord de l’eau, dans le lac, mais aussi dans les airs.

Dernièrement, les habitants d’Annecy-le-Vieux ont constaté avec surprise que de nouveaux habitants se sont installés dans la Venise des Alpes. Aux abords du lac, ils ont observé des arbres littéralement dévorés par les castors de la région. Habituellement, ceux-ci se contentent de construire des barrages, mais il semblerait que leur comportement ait évolué. Côté lac, vous pourrez aussi admirer les canards Pilets, des bouscarles, des tadornes de Belon et autres oiseaux aquatiques. Dans les airs, des dizaines d’espèces d’oiseaux survolent les alentours. Parmi eux, l’impressionnant vautour fauve, la mouette pygmée ou encore le majestueux hibou grand-duc.

En vous promenant dans les forêts de la région, vous aurez peut-être la chance de croiser le chemin d’une famille de muscardins, adorable petite souris, ou encore d’observer la belette d’Europe.

La flore à Annecy et alentours

Massif le plus important d’Europe , les Alpes possèdent une flore préservée, résistante au froid et à l’altitude. Près d’Annecy, au pied des montagnes, les pommiers et les poiriers s’étendent à perte de vue.

En poursuivant votre chemin jusqu’à la forêt, vous remarquerez de nombreux résineux, comme des sapins, sycomore, hêtres et érables.

Les fleurs de la région poussent partout, en bas des montagnes comme en altitude. Parmi elles, vous reconnaîtrez sans doute les soldanelles des alpes, petites clochettes mauves, des chardons argentés, des rhododendrons et enfin, la splendide Edelweïs.

Rare et protégée, cette plante est difficile à observer : elle pousse en moyenne entre 2 000 et 3 000 mètres d’altitude, de mai à septembre.

Mois connue mais tout aussi splendide, vous pourrez plus facilement trouver la pulsatille printanière, une autre plante des montagnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *