Croisière en Méditerranée : un boom de la demande ?

On rêve tous d’une croisière sur la mer Méditerranée, surtout après deux mois de confinement et une reprise plus ou moins difficile. Bien que certaines compagnies maritimes n’aient pas encore levé l’ancre, d’autres réadaptent leurs offres et proposent de nouveaux itinéraires, à l’instar de Ponant.

Des restrictions de voyage

La plupart des opérateurs proposant des croisières faisaient des offres de toutes sortes. On pouvait profiter de l’océan Atlantique et naviguer entre deux continents. Aujourd’hui, avec les restrictions de voyage liées à la crise sanitaire, les compagnies maritimes doivent s’adapter et proposer de nouvelles prestations pour séduire les touristes, qui demeurent extrêmement prudents.

Certains opérateurs ne pouvant pas encore adapter leurs offres doivent maintenir l’ancre au port et ne redémarreront pas leur activité avant le mois d’août. D’autres, comme l’opérateur français Ponant, vous propose de découvrir la Méditerranée en croisière et d’admirer des lieux insolites.

5 itinéraires pour une offre adaptée

L’opérateur a réinventé son offre et propose désormais 5 itinéraires inédits. Les croisières se déroulent le long du littoral français, avec des départs de Marseille et de Nice pour naviguer sur les eaux de la Méditerranée et se rendre en Corse.

Les trois autres programmes hors Méditerranée permettent de découvrir l’Aquitaine depuis Bordeaux, la Bretagne depuis Saint-Malo et la Normandie depuis le Havre.

Des mesures sanitaires

Au vu de l’interdiction de voyager dans de nombreux pays, les compagnies maritimes optent pour des croisières bordant le littoral français. Les procédures à bord doivent être adaptées : limite de la capacité d’accueil, port du masque, hôpital embarqué, tests pour les passagers et l’équipage, décontamination des bagages, etc.

Une demande qui part à la hausse

Depuis le lancement des réservations de croisières en Méditerranée, les Français sont dans l’optique de profiter de leurs vacances, en dépit de la crise sanitaire. Les réservations de dernière minute sont de mise, puisque les opérateurs ont pour habitude de proposer leurs offres en moyenne 18 mois avant le départ, contre quelques semaines cette année. Les navires de croisière ne sont donc pas remplis, ce qui est rassurant au niveau des mesures sanitaires pour les clients.

La Corse plaît toujours autant

Malgré un léger rebond épidémique en Corse, des navettes acheminent des croisiéristes à Calvi. Les Français sont en quête de dépaysement et l’Île de Beauté demeure une destination très prisée. Bien sûr, des règles de navigation ont été mises en place et fixée par un décret du Premier ministre. Elles stipulent que les navires peuvent faire escale dans la mesure où ils ne contiennent pas plus de 250 passagers et/ou qu’ils ne présentent aucun risque sanitaire.

Cette année, on constate que le tourisme local est de mise. Les Français préfèrent rester en France, que ce soit sur la terre ou sur la mer. La Méditerranée conserve son succès et attire toujours les touristes aspirant à se ressourcer grâce à l’air marin. C’est d’ailleurs l’occasion de redécouvrir la France, de visiter des lieux atypiques dont on ne soupçonnait pas l’existence. La reprise des croisières souligne une évolution dans la phase de déconfinement et permet de retrouver un peu plus de normalité dans notre façon de vivre.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Comment réserver un hôtel sur Booking ?

A ce jour, Booking est la plus grande plateforme en ligne de réservation d’hôtels au monde. Elle compte plus...

Croisière en Méditerranée : un boom de la demande ?

On rêve tous d'une croisière sur la mer Méditerranée, surtout après deux mois de confinement et une reprise plus ou moins difficile. Bien que...

Vacances d’été 2020 : le succès du tourisme local

86 % des Français (75 % en 2019) vont passer leurs vacances d'été... en France. D'après un sondage, la moitié d'entre eux estiment que...

Peut-on voyager en outre-mer avec une carte d’identité périmée ?

Les départements ultramarins font techniquement partie du sol français. Bien qu'on n'ait pas besoin d'une carte d'identité pour voyager de région en région au...

3 destinations francophones qui dépaysent vraiment

D'après l'Organisation Internationale de la Francophonie, près de 274 millions de personnes parlent le français dans le monde. C'est également la deuxième langue la...

Plus d'articles ?