Il sera bientôt possible de partir en croisière sur la Somme



L’annonce a de quoi surprendre, pourtant, c’est un projet tout à fait sérieux. C’est la société anglaise Backwaters et son PDG Lynn Woods qui ont eu l’idée de proposer des croisières de courte durée le long de la Somme pour faire découvrir la région et sa nature aux touristes fatigués par les visites historiques. Un projet qui démarrera au printemps 2019, alors que le premier bateau, le Natalia, est à quai depuis le 15 octobre.

Un bateau écologique

Le projet de Lynn Woods, c’est de partager sa passion de la navigation fluviale avec ses clients. Comme, en la matière, c’est la Somme qu’il préfère, il a décidé de lancer cette activité sur les quais du port d’Amont à Amiens. Cependant, il n’était pas question de gâcher la visite de cette nature qu’il aime tant avec un gros bateau polluant.

Ainsi, le premier modèle de ces bateaux de croisière, qui vient de sortir des ateliers d’un armateur belge, est un bateau hybride qui permettra de naviguer six heures uniquement grâce à l’énergie électrique. Ainsi, moins de bruit et moins de pollution et les clients peuvent mieux profiter du paysage à travers le magnifique toit panoramique du Natalia, le nom du bateau (le même que la femme du PDG de Backwaters).

Une croisière de courte durée

Évidemment, la Somme ne peut pas accueillir de paquebot et les croisières proposées par Backwaters sont de courte durée. Ici, il n’est pas question de cabine et de séjour sur un hôtel flottant. De toute façon, il aurait été impossible de faire naviguer un bateau de cette envergure et ce n’est pas le genre de tourisme que vise la région.

Au contraire, le Natalia espère bien séduire les amateurs de croisières qui n’osent pas se lancer sur des séjours de plusieurs jours, voire plusieurs semaines parfois. La formule proposée est beaucoup plus raisonnable et permet de passer la journée sur le bateau, de découvrir la région et ses paysages avant d’être ramené à Amiens pour passer la nuit dans un hôtel.

Un concept en plein essor

Backwaters n’a pas eu cette idée par hasard. Ce concept de croisières de courte durée a déjà rencontré un franc succès dans l’Yonne, en Champagne et également en Bourgogne. La ville d’Amiens et la région espèrent donc les mêmes retombées positives sur le tourisme local, qui vit principalement de l’histoire de la Première Guerre Mondiale pour le moment.

Backwaters lancera donc le Natalia au printemps 2019 et considère cette année comme un test et une année charnière pour l’exploitation de la Somme dans le cadre de croisières touristiques. Si tout se passe comme prévu, l’entreprise et son PDG ont déjà prévu de mettre à flots le Natalia 2 et le Natalia 3 dès l’année 2020.



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers sujets

Telemark : cette activité outdoor pourrait faire son apparition aux Jeux Olympiques de 2022

Les activités outdoor à faire dans les Alpes françaises ne manquent pas. De nombreuses stations familiales proposent un panel...

Pratiquez du sport en nature !

Avec le contexte actuel de la crise sanitaire, faire du sport en salle devient difficile, voire impossible. Ainsi, il serait utile de trouver un...

Couvre-feu : qu’en est-il de Bordeaux, Le Mans, Brest, Metz, Besançon et Amiens ?

Hier à 17 h, l'annonce est tombée ! Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé les nouvelles mesures de restriction qui entreront en vigueur...

Découvrez les 10 plus beaux paysages de France

L’année 2020 aura forcé les amoureux de voyages à se tourner vers des destinations plus locales que d’habitude. Heureusement pour nous tous, la France ne...

Chamonix : les domaines skiables annoncent leurs dates d’ouvertures

Alors que la neige commence à tomber sur les montagnes, les domaines skiables de la vallée de Chamonix en ont profité pour annoncer leurs...

Plus d'articles ?